Nouvelle physique & système cellulaire

Depuis l’avènement de la nouvelle physique aux confins du dix-neuvième siècle, science appelée “physique quantique” (ou mécanique quantique), il ne fait plus aucun doute que nous sommes, au-delà des apparences physiques, des êtres de nature fondamentalement énergétique et qu’il y a une force intelligente à l’oeuvre dans l’univers. 
 
La physique quantique nous explique clairement que nous vivons dans un champ infini d’énergie. Comme le disait Einstein, le champ est la seule réalité. C’est la vérité profonde de la nature.
 
Au coeur du monde physique existe une dimension non physique que les scientifiques de pointe décrivent comme étant une onde saturée d’informations.
 
Ils expliquent que la matière ne possède aucune substance, qu’elle est semblable à une pensée. Et que c’est cette pensée super-intelligente qui forme nos racines et qui donne naissance à notre existence et propre conscience.
 
Toute la matière, du vivant à l’inanimé, est organisée par ce champ primordial d’énergie. L’énergie est la substance qui donne corps à la matière, qui lui donne sa forme. Elle est à la base de tout ce qui existe et fait partie intégrante de toute chose. 
 
Le monde physique émerge de ce champ, aussi nommé “champ unifiant”, dont la nature est de s’exprimer sous forme de vibrations.  
 
Notre présence “ici-bas” est orchestrée par “l’au-delà”.
 
Autrement dit, le monde physique est gouverné par des lois non-physiques, et des recherches révolutionnaires suggèrent que ce sont des structures vides en forme de paille présentes dans toutes les cellules qui serviraient de portail vers cet au-delà mythique.
 
Ces filaments tubulaires (nommés microtubes) se comptent par trillions dans notre corps et semblent tout organiser en démontrant une intelligence supérieure. 
 
Des théories récentes laissent entendre que ces tubes creux seraient ce qui nous relient à la conscience universelle. Qu’ils pénétreraient la banque d’information universelle et seraient en mesure d’en télécharger les données à travers leurs structures tubulaires pour façonner notre réalité physique.
 
 
Cellules et système cellulaire du corps
 
Les cellules sont constituées d’énergie imprégnée d’informations vitales qui structurent en permanence notre corps et en assure la régénération. Survient un déséquilibre dans l’harmonie vibratoire des cellules, et c’est la maladie qui s’installe. Un flot robuste d’énergie à travers l’organisme correspond à une santé vigoureuse.
 
Les cellules sont la toute première matérialisation de l’énergie. Nous en possédons des trillions et trillions qui travaillent en parfait accord pour former toutes les différentes parties de notre corps. 
 
Microscopiques (10.000 cellules rentrent dans une tête d’épingle), à l’intérieur de chaque cellule se trouvent des trillions de molécules, elles-mêmes composées de trillions d’atomes.
 
Ce qui fait qu’à cet échelon, il s’agit essentiellement de pulsation d’énergie et non plus de matérialité, nos cellules devenant la passerelle qui nous relie au champ énergétique primaire. 
 
Le monde cellulaire de notre corps et des atomes qui le composent est un sujet passionnant qui le devient encore plus lorsqu’on découvre ce qui se passe à l’intérieur de chaque cellule.
 
 
L’ADN et le code génétique
 
Au centre de nos cellules, en son noyau très exactement, se trouve l’ADN, la substance que nous nommons les gènes. 
 
L’ADN est constitué de deux fils en spirales sur lesquels des molécules, s’exprimant au moyen d’un alphabet chimique comprenant quatre lettres (A, T, C, G), racontent l’histoire complète de notre vie, y compris celles de tous nos ancêtres depuis la nuit des temps.
 
Ce livre gigantesque que représente l’ADN, nommé aussi le code génétique ou plan de vie, outre ses milliers de chapitres comprenant un nombre incalculable d’informations, a la particularité de contenir de 80 à 98 % de pages vierges.
 
Un énorme pourcentage de pages vierges sur lesquelles on inscrit chimiquement et sans en avoir conscience, tout ce qui nous arrive au fil des jours qui passent. En fait, notre ADN ressemblerait étrangement à cet inconscient dont on cherche encore l’emplacement mythique dans notre cerveau. 
 
Les gènes de chaque personne sont uniques et leur ensemble (trois billions d’informations génétiques) forme ce que l’on nomme son génome. Cependant, et pour des raisons encore inconnues, la vaste majorité de nos gènes ne sont pas utilisés.
 
De 5 à 10 % seulement de notre génome complet fonctionne à un moment donné tandis que les autres gènes restent inactifs ou en “mode de sommeil”. De ce fait, on dit d’un gène qu’il peut se “réveiller” ou “s’endormir”.
 
Notre code génétique est la plus vaste banque de données qui puisse se concevoir, comprenant toutes les instructions dont chaque cellule a besoin pour mener à bien la tâche qui lui est impartie.
 
C’est là par exemple qu’elle trouvera l’information nécessaire à la fabrication d’un nez dont la forme tiendra compte d’une caractéristique familiale particulière.
 
L’énorme quantité d’informations que contient les gènes (logés dans le noyau de la cellule) lui servent de bibliothèque. Une librairie privée où elle peut aller puiser tout le savoir qui lui est nécessaire pour accomplir une tâche. 
 
Autrement dit et pour simplifier, lorsqu’une cellule veut faire quelque chose, elle se rend à la bibliothèque qui réside à l’intérieur de son propre habitat, choisi le livre qui contient les instructions qui l’intéressent, en prend note, puis exécute la tâche exactement de la manière précisée dans le livre.
 
En ce sens, les gènes “contrôlent” le fonctionnement de la cellule. Mais l’idée que notre destinée est inflexiblement inscrite dans nos gènes est en train de s’écrouler. 
 
Nos gènes déterminent l’état de notre santé, de nos finances, voire celui de nos amours uniquement en fonction du choix d’informations que nos cellules “décident” de cueillir dans notre code génétique. Une décision où nous aurions notre mot à dire, à ce que nous révèlent les découvertes révolutionnaires de la nouvelle biologie.
 
Ce qui nous arrive, ou qui ne nous arrive pas dans la vie est peut-être le résultat de programmes inscrits dans le plan de vie de notre ADN (notre code génétique), mais nous savons maintenant, grâce à ces découvertes, que nous pouvons annuler un programme nuisible comme en créer d’autres nettement plus avantageux. 
 
Nous assistons à une avancée spectaculaire dans le domaine de la biologie moléculaire grâce aux travaux de chercheurs qui font progresser la science dans des voies complètement ignorées jusqu’ici.
 
Dans des écrits fascinants, ils nous expliquent le vaste potentiel contenu dans nos gènes et comment activer ceux qui vont nous permettre de vivre une vie profondément satisfaisante sur tous les plans.
 
Découvrir le Procédé de Soin Quantique ZENSIGHT : https://www.sophie-merle.com/zensight
Close

80% Complete

Pour recevoir vos protocoles en cadeau, rentrez votre prénom et votre email ci-dessous :